Parler aux enfants : le rôle de l’enseignant

Door -
comment parler aux enfants
Sommes nous trop peu nombreux à parler aux enfants?
Parler aux enfants est essentiel pour le développement du langage. Or, une étude montre que parents et enseignants ne le font que trop rarement.

Asseyez-vous et taisez-vous !

Selon une étude flamande parue la semaine passée, les enseignants parlent trop peu avec les tout-petits. Que ce soit pour aller sur le pot, manger un goûter, mettre sa veste pour sortir… on demande aux enfants d’exécuter ces tâches dans le silence. Pourtant, il serait préférable d’utiliser ces moments pour parler aux enfants. Non seulement, c’est indispensable pour les aider à maîtriser le langage mais cela présente aussi un certain nombre d’autres avantages.

Parler aux enfants, ça fonctionne ?

Des chercheurs se sont rendus dans 22 jardins d’enfants et ont observé les périodes les plus calmes dans les classes : les repas, avant et après la sieste, etc. Selon eux, ces moments devraient être utilisés par les enseignants pour communiquer avec les enfants d’âge préscolaire, afin de mieux les préparer à l’école primaire. À cet âge, une bonne connaissance de la langue permet de structurer sa pensée et d’obtenir, à termes, de meilleurs résultats en classe.

Poèmes et chansons

« Parler plus aux enfants ? Mais ils exagèrent… » doivent sans doute penser certains enseignants (et parents). Selon les responsables de l’étude, il s’agit surtout de compléter ce qui est déjà mis en place par les institutrices maternelles : apprendre un poème et le réciter quand on met son manteau pour aller dehors, chanter une petite chanson lorsqu’il fait sur le pot ou lui poser des questions sur le cookie qu’il est en train de manger à la manière d’une pub. Nul besoin ici d’être trop sérieux, l’idée au contraire c’est de développer la pensée des tout-petits. Car il n’y a pas d’âge pour apprendre à poser des questions !